MENU

VivaTech 2017

Explorer Tour

Le carnet philosophe

A bord de l’AutoNHome Explorat’or covoiturage du futur à VIVATECH 2017

  • Smart cities et IoT
    La technologie engendre-t-elle plus de solutions que de problèmes ?
    Quelques réponses dans « Petite Poucette » de Michel Serres
  • C'est à Platon que l'on doit la toute première "théorie des idées" et maintenant c'est à KLAXOON que l'on doit le partage de celles-ci sur outils collaboratifs.
  • Inventons le modèle comme Platon, cette structure mentale qui permet de simplifier le monde pour le comprendre d’abord et pour le changer ensuite.
  • Le concept de l’injonction paradoxale « Sois grand mon petit ! » de Gregory Bateson de l’école Palo Alto.
  • Ce vieux rêve de mettre la pensée en équation comme de pouvoir calculer une réponse à une question (de Kurt Gödel à Watson).
  • Paul Ricœur devenu à la mode ces derniers temps, cerne le rôle positif de l’utopie tournée vers l’invention. Elle explore le possible. Ce qu’il nomme « les possibilités latérales du réel ».
  • Les trois types de « trouvailles » du monde :
    • La découverte (de quelque chose qui existait)
    • L’invention (de quelque chose qui n’existait pas)
    • La création (d’une chose qui peut exister)

conclusion

Plus ça change, plus c’est la même chose (école de Palo Alto).

merci pour l’inspiration à Anne Mikolajczak et à Luc de Bradandere

VIVATECH REX

« Intéressant de voir tout le monde et tous les projets.  J'ai beaucoup apprécié l'audio tour. Les drones et les robots ne sont pas dans ma ligne de mire, mais l'enfant en moi a été enchantée;). La chaleur insupportable n'a pas aidé:(. »Tamara Brisk – WIREDSCORE
« Un très beau salon, avec énormément d’acteurs digitaux de premiers plans, mais aussi des acteurs traditionnels qui montrent comment ils intègrent la transformation numérique dans leurs productions industrielles ou de services. Le tour du Club Immo a lui permis de se pencher sur une belle sélection de plus petits acteurs et de jeunes petites de la scène tech française et internationale. J’ai trouvé ces interactions très enrichissantes pour mon métier de développement qui exige d’être à l’affut des dernières tendances pour proposer des objets immobiliers qui ne soient pas obsolètes le jour de leur livraison. » Antoine CHARMOZ – HINES France
« Le guided tour du Club à Viva Tech 2017 a été l’occasion de constater la place grandissante que prennent les Techs et l’Innovation dans la stratégie des grands groupes, mais aussi comment les idées et produits nouveaux percolent et sont boostés. La diversité des solutions présentées et la multiplicité des acteurs confirment que le terreau actuel est fertile pour faire émerger de nouvelles idées et concepts, notamment dans le secteur de l’immobilier. »Thomas FARFAL – FONCIERE DES REGIONS
« L’enthousiasme d’entreprendre à partir de la techno. VivaTech, un véritable chaudron entrepreneurial débordant. » Olivier MONAT – CLUB INNOVATION & IMMOBILIER
« - une édition enthousiasmante et rafraîchissante qui montre la dynamique de la French tech française, le CES n'a qu'à bien se tenir ! - une démonstration de la façon dont les grands groupes ont intégré les start-up et ont accéléré leur démarche d'open Innovation - un salon qui accélère la prise de conscience que tout est aujourd'hui technologiquement transformé de l'animation de réunions à la commande d'un café crème avec 2 sucres avec la reconnaissance vocale. - outre les innovations présentées par Jc. Decaux, Google, Ibm, Edf, Airbus ou Bouygues, j'ai été particulièrement sensible à des innovations plus sociétales comme les 20% du temps des ingénieurs de Google pour mener des projets personnels, l'initiative avec ToGoodtoGo de Klépierre ou The Camp à Aix. Et j'ai été particulièrement intéressé par Snips. » Nathalie Bardin - ALTAREA COGEDIM
« Grande salle de jeux. Bain de jouvence. Impression de bordel ambiant, mais on s’y retrouve.Grandes et petites entreprises se côtoient. Disponibilité des exposants assez moyenne chez les grandes entreprises qui ne semblent pas avoir toujours envoyé les bonnes équipes. Programme de conférences dense et intéressant. L’innovation rapproche tout le monde. » Jean-François GRAZI – BUSINESS IMMO
« Une avalanche d’idées et une vraie volonté de mettre fin à la fausse frontière entre les anciennes et nouvelles économies. Je trouve frappant que, après la métamorphose de la consommation, les recherches les plus innovantes portent cette année sur les métamorphoses de la cité et du travail. Voilà qui va bouleverser nos modèles : nous n’aurons plus demain ni les mêmes prestations, ni les mêmes clients, ni les mêmes contrats. »Cédric de LESTRANGE – BOUYGUES IMMOBILIER
« Un dynamisme, positivisme et une convivialité qui marquent l'esprit international du salon. Une multitude d'innovations et écosystèmes qui alimentent nos réflexions et bousculent nos acquis. »Sylvie SIMON-ELIA – AURIS
« J’ai fait plein de selfies avec Jean-François. C’est un humain sympa. Je vais les poster sur mes réseaux sociaux à tous mes bots humanoïdes. »PEPPER (robot)
« Un joyeux bordel, mais dans le même temps l’impression que c’était « the place to be ». Assez bluffé par la présence imposante d’acteurs traditionnels de l’économie française, de LVMH à Airbus en passant par Orange ou Accorhotel, par leur volonté de se remettre en question, conscients que leur business model allait évoluer (ou était même menacé). Quelquefois surpris de la place qu’ils consentent aux start-up sur leur stand. Amusé par le côté « gogogadget » du salon (les Peper et cie, ça marche !) Un peu déçu par le manque d’implication des acteurs de l’industrie immobilière, à l’exception des foncières spécialisées dans le retail. Mais quid des acteurs du bureau, de la logistique, du logement ? »Gaël THOMAS – BUSINESS IMMO
« C’est la première fois que je me rendais à Vivatech. Le principe du Tour présélectionné est d’une efficacité remarquable. Merci. Les 7 à 10 minutes par concept sont un principe efficace et excellent. Il ne faut pas oublier de prendre des notes et des photos à chaque fois sinon risque de trou de mémoire. Suggestion : l’année prochaine peut-être un petit carnet avec une fiche par concept avec 3 thèmes : 1) Domaine d’activité 2) Proposition de valeur 3) Actualités. »Albert MALAQUIN – ALTAREA COGEDIM
(Un autre tour avec un fonds d’investissement très impact investing) « Trop peu de synergies entre le développement de la technologie et son impact social, une des marques du progrès. »Olivier MONAT – CLUB INNOVATION & IMMOBILIER
« Félicitations pour l’idée d’aller sur ce salon. Je ne le connaissais pas. C’est génial de vivre ce moment dans ce lieu. Un immense regret d’avoir dû partir en province en début d’après-midi. Des contacts passionnants et des découvertes d’innovations parfois amusantes, stupéfiantes et provoquant des réflexions majeures. Une question ressort après cette matinée : comment je fais entrer PVCI, voire le Groupe PVCP dans un environnement de ce type ? Un vrai sujet, car aujourd’hui impossible de ne pas en faire partie. Enfin, si je retiens un sujet, c’est Thecamp. J’ai adoré le concept. Bravo également à notre animateur ! » Dominique MENIGAULT – PIERRE & VACANCES
« Je pense que c’est évidemment une excellente initiative qui permet dans un temps court de constater et de s’enrichir de la dynamique d’innovation dans laquelle est désormais entrée notre industrie.  Vivatech concentre l’essentiel des innovations intéressantes pour notre secteur tout en étant une excellente Learning Expédition parisienne pour les directions générales et des équipes opérationnelles. »Maxime LANQUETUIT – ALTAREA COGEDIM
« La visite du salon via le club permet cette sélection afin de cibler des acteurs incontournables ; Gain de temps, mapping des best practices, focus Business Immo, approche qualitative des Start Up avec un côté « VIP » pour les présentations Ex Bouygues. »Norbert DESMARD – QUARTUS
Mathieu LETELLIER – Carnettiste de l’Explorer Tour
« Le principe de la manifestation reste inchangé (par rapport à 2016).Les leaders de leur secteur, tels de grands arbres, abritent des start-up qui relèvent à peu près de leur univers et qui disposent de micros espaces pour accélérer leur pitch. Franches et joviales propositions de valeurs, voire une certaine insouciance, à droite je lève des fonds, à gauche j’aimerais vendre sans avoir encore fait mes preuves, au centre je suis déjà bien établi et je perfectionne mon offre de service. Bref, il faut faire le tri et c’est peut-être l’aspect le plus déroutant, car cela épuise vite nos possibilités de compréhension et de concentration. Il reste que le sentiment dominant est de constater que personne ne nous attend, que les projets ambitieux se sont déjà déployés. Tout cela sonne comme un rappel, si à notre poste, au sein de notre réseau professionnel nous pensions avoir vu, entendu et compris la puissante vague de l’innovation, le confort de notre situation demeure précaire. Une nouvelle entreprise, parfois un simple poussin, s’apprête à empiéter sur les places acquises, c’est un bon message. » Laurent LEHMANN – LEHMANN CONSULTING (en marge de l’Explorer Tour, en éclaireur solo)
« VivaTech, c’est l’outrance, la démesure de la technologie. Et c’est tant mieux. Cela nous oblige à faire un pas de côté, à regarder et à penser autrement. La poule domestique pondeuse d’œuf n’existait pas dans la nature. Descendante des dinosaures (Archaeopteryx), elle procède de l’évolution et de la culture de l’homme. Techno, oui et surtout pas non, mais avec dame nature et sens humain. »Olivier MONAT – CLUB INNOVATION & IMMOBILIER

Découvrir l'avant-garde. Observer les tendances. S'inspirer. Stimuler notre réflexion.

Juin 2016, lors de notre première exploration à Viva Technology, nous avions noté deux points. Un fort, celui des Labs centrés sur un acteur leader de son secteur avec autour son écosystème de start-up, un faible, celui du nombre de copier/coller aux applications souvent pleines de vacuité qui veulent régler nos vies numériques. Il fallut fixer notre regard sur un enthousiasme entrepreneurial porté par les champs du possible des nouvelles technologies du digital, admettre que beaucoup de ces jeunes pousses ne grandiront pas assez, mais que certaines, même rares, sont déjà les germes de la transformation de la Société.

Mars 2017, Vincent Viollain, Head of partnerships & startups relations (chez VivaTech), nous explique lors d'un Atelier que la deuxième édition du salon présentera des start-up plus matures et à forte expérimentation, adossées à des grands groupes internationaux et à des Licornes. Vincent insiste aussi sur la présence des secteurs de pointe qui se "techno-transforment".

15 juin 2017, pour notre Explorer Tour nous élaborons un chemin de rencontres fait :

  • de modèles d'open innovation réunissant celui qui invente et celui qui ouvre le marché ;
  • de promesses et de nouveaux usages qui bouleverseront les services de l'immobilier ;
  • d'effets Waouh et d'impacts économiques ;
  • de dynamiques collaboratives.

Le programme

Tour de chauffe chez JC Decaux

Pour un Open Urban Playground avec Venera Dorleans et Marie Thiriot. Le temps de découvrir les espaces Urban:tech, Green:tech, Ad:tech et surtout Civic:tech dont certains mobiliers et services pourraient avoir leur place dans les parties communes des immeubles.


Top départ
Du côté des investisseurs

Venture Capital (50 Partners ou Serena Capital), méthodologie d'accompagnement des start-up.

Airbus Ventures, présentation des 2 centres d'innovation technologique et commercial (Toulouse et Silicon Valley) et de son modèle à identifier et à capitaliser sur les technologies et modèles commerciaux innovants et transformationnels.

En passant par les écosystèmes d'entreprises et de start-up

Cisco, IoT dans la ville et le corner de Nexity.

Google, son environnement disruptif.

Intelligence Artificielle pour se galvaniser

IBM Watson, une démo commerces et immobilier (sous réserve).

Snips, start-up recommandée par Vincent Viollain.

Expérimentation collaborative

Klépierre et Microsoft, l'exemple.

En espérant aussi pouvoir tester les lunettes Hololens (Microsoft) et comprendre le cloud Azure en partenariat avec ThyssenKrupp.

Immobilier

The Camp, présentation du projet avant l'ouverture et pour envisager une learning expedition du Club Innovation & Immobilier.

Digital collaboratif pour usages dans les espaces de travail

Klaxoon, parce qu'on l'adore. Certes c'est subjectif, mais cette entreprise française a une forte maturité et aussi une renommée internationale entre autres.

Drone

Aerovinci, quand seront-ils urbains ces drôles de drones ?

Robot

Hease, histoire de lui faire la bise et de tester ses services d'accueil.

Bouygues

Pour conclure ce tour, une revue sélectionnée de start-up par les équipes de Bouygues, Flexom (l'habitat collecté), Smiile (réseau social de quartier), Ween (le thermostat intelligent), Solen (expertise en luminosité).

Un point sur le fonds d'investissement Bird par Nathanaïs Mas.

Pour cet accueil un grand merci à Valérie Petitbon, Guillaume de La Broïse et Christian Grellier.


C'est volontairement que nous n'avons pas ciblé exclusivement des start-up directement impliquées dans l'immobilier. Parce que celles-ci sont déjà identifiées par les incubateurs et accélérateurs parisiens. Il nous a semblé plus judicieux de vous donner accès à l'émergence des tendances de l'innovation et aux nouvelles technologies qui sont promises à nous accompagner dans le futur. Nous avons aussi préféré vous laisser au vagabondage et juger si une technologie a un sens, si elle peut s'appliquer à votre contexte et surtout si elle est porteuse de progrès social ou sociétal.

Souhaitant que cet Explorer Tour vous aide à identifier de nouvelles opportunités.

Hors Explorateur Tour, à voir aussi

Sodexo, une vie d'innovation grâce aux nouvelles technologies (stand M08, contact Mirella Marcon et Stéphane Hartmann).

Unibail-Rodamco, stratégie 2030, better buildings/better connectivity/better collective power (hall of Tech, stand K15, contact Yassine Tahi).

Adok, start-up spécialisée dans des écrans numériques collaboratifs, recommandée par Philippe Boyer après leur test and learn chez Foncière des Régions.

Diya One, de Partnering Robotics, le robot dédié au bien-être des occupants et à l'efficacité énergétique des bâtiments (hall 1, stand K09, contacts Marie Level et Guillaume Jobas).

Et à écouter aussi

Bernard Michel, Gecina, speaker 16 juin 12:35/13:05.

D'un Atelier du Club Innovation & Immobilier à Viva Technology

Retrouvez-les : Cadre de Vie / Habitéo / Nextdoor (Bouygues hall of Tech) / Realiz3D (La poste et Bouygues) / Urban Gaming.

Êtes-vous équipé pour cet Explorer Tour ?

Comment repérer une innovation persistante, d'où vient la transformation ?

Avez-vous les rétroviseurs pour lire le passé afin de mieux comprendre le futur ?

"Qu'est-ce que le génie ? Avoir un but élevé et vouloir les moyens d'y parvenir". Nietzsche ou Jean-François Grazi ?

Au fait, le saviez-vous ? Nous on ne le savait pas, l'âge moyen d'un startupper est de 42 ans (source Aurélie Pecquet/Bouygues Construction).

A ce qu'il paraît, la tendance est qu'un grand nombre de collaborateurs de start-up préféreraient travailler dans une grande entreprise ou un groupe afin de séparer leur vie professionnelle de leur vie privée.

Explorer Tour, agité par Olivier Monat

et propulsé par Jean-François Grazi, président de Business Immo et Christian de Kerangal, directeur général de l'IEIF.